Les meilleurs restaurants parisiens: mon TOP 10!

   Hello tout le monde! Je vis à Paris depuis maintenant 8 ans et je dois avouer qu’une des choses que j’apprécie le plus dans cette ville, c’est :… La bouffe! Forcément, quand on a un ventre à la place du coeur… ! Paris est comme beaucoup de capitales, un lieu riche en matière d’influences culturelles, et la gastronomie n’y fait pas exception. Un de mes passe temps préférés consiste donc, en tant que ventre sur patte, à débusquer les bonnes adresses. Vous pouvez me croire, j’y passe des HEURES!!! D’ailleurs je regarde deux émissions top sur Netflix,  « Somebody feeds Phil » qui expose avec beaucoup d’humour les tribulations culinaires de Phil aux quatre coins du monde, et « Chef’s table » dont chaque épisode est articulé autour d’un.e chef et retrace son parcours, sa philosophie, ses plats signatures,… Et l’ensemble est aussi bien réalisé qu’un film. Mais de rien, c’est cadeau.

Au passage il fallait que je partage ici cette vidéo parce que depuis que je l’ai vu je ris toute seule au restau… C’est très très drôle, je vous conseille de regarder! 😉 https://youtu.be/Y5wb7OOeOMw

   Une bonne adresse pour moi, c’est quoi? Eh bien, je place la barre assez haut il faut l’avouer, sans doute parce que j’ai eu cette chance d’être élevée à la cuisine maison, avec des produits de qualité artisanale, issus de ma campagne. Une bonne adresse c’est donc, de bons produits frais qui ont du goût, un chef qui a de l’idée, un brin de folie et d’audace dans sa façon d’associer les saveurs et un cadre soigné, cohérent avec ce qui est proposé sur la carte . En résumé, un lieu qui fasse voyager tous les sens.

Donc voici mon premier top 10 des restaurants qui m’ont émue (oui émue! Tout à fait, rien que ça!) et marquée au cours de ces quelques années, j’espère vous les faire découvrir et que vous soyiez aussi enchanté.e.s que je l’ai été.

 

SENS UNIQUES

Bon j’avoue c’est très dur pour moi de classer ces dix restaus… Ils sont tous géniaux et surprenants. Mais Sens uniques mérite sa place de premier de la classe… Que dire, c’est simple, à trois convives, on a goûté 18 plats, soit un peu plus de la moitié de la carte, et zéro, nada, RIEN à redire, aucune ombre au tableau, aucune débandade!!!… TOUT était : parfait! Les cocktails, la déco, les assises confortables, les bougies, la diversité des plats, leur exécution, le service, l’adorable petit staff bleu de la maison qui vient se faire papouiller avec sa bouille de gargouille adorable… Comme dit si bien mon accolyte préféré de foodporning, on a tellement bien mangé qu’on a eu les dents du fond qui baignaient… Avec élégance, toujours, bien sûr… Et en plus c’est pas super cher ! « Que demande le peuple, il veut du pain, on lui donne de la brioche! » Allez, tout est dit, je pose là les photos qui envoient du pâté de YUM et si toutefois, vous n’avez toujours pas envie d’y aller, je sais plus quoi vous écrire !!! 

Ps: les plats que je vous recommande, c’est le dessert avec la glace à la corona qui se fond parfaitement avec la pomme et poire caramélisée… C’est surprenant! Et aussi l’écrevisse façon beignet et chou pak choï… j’arrête j’ai faim rien que d’en parler! Au passage, la carte change au début de chaque saison, par respect des produits et du rythme de Dame Nature et je salue bien bas cette belle politique du chef Frédérick Lyard. Voilà.

LE MALOKA

Cuisine caliente ! Voyage au Brésil, ambiance tamisée et romantique, cuisine gastronomique. TOUT est parfait au Maloka pour un dîner en tête à tête. Peu de couverts, (pensez à réserver!), ambiance intimiste, accueil chaleureux et conseils avisés. C’est magique, les cuisiniers préparent les assiettes à portée de vue. Les plats sont fins et raffinés, surprenants. On mange bien sans surcharge. La plupart des produits sont importés directement du Brésil, on sent la différence. Je vous recommande de tester leur Caïpirinha, je n’ai jamais bu quelque chose d’aussi délicieux. Le citron vert de la bas a tellement plus de goût que ceux du commerce. Et si vous êtes chanceux, vous aurez le droit à un chutney de citron vert avec votre boeuf wagyu… La carte est en perpétuel mouvement, on vous sert rarement la même chose d’une fois sur l’autre, et c’est le chef qui choisit ce qu’il veut vous faire découvrir. Dépaysement total. L’accord mets et vins est superbement exécuté et généreux. La musique discrète un peu bossa nova parachève l’expérience. Quelques ingrédients phares de sa cuisine: maracuja, manioc, patate douce, haricots noirs, cacahuète, cachaça… Bref, une cuisine très riche en saveurs, à laquelle le chef Raphaël Rego additionne par touches subtiles certains aspects de la gastronomie française. Un vrai coup de coeur qui me poursuit encore aujourd’hui à ma plus grande joie! 

LE 23 CLAUZEL

Le 23 Clauzel c’est chic. Cuisine française à forte tendance gastronomique. Le cadre est intimiste, le lieu est sobre et de bon goût. Il y a quelque chose de raffiné dans les murs quand on s’y installe. C’est parfait pour un déjeuner en couple ou un repas d’affaire. Il n’y a pas d’esbrouffre, c’est simple, les assiettes parlent d’elles mêmes et là encore, se transforment au fil des saisons. De très belles présentations des plats, comme des petits tableaux vivants, ou des poésies enfantines imagées. C’est coloré, c’est vivant, il y a un côté ludique. On a envie de mélanger cette petite tomate avec ce chutney, puis de tester tout seul ce truc là, puis de le tremper dans un peu de ceci, un peu de cela, puis tout ensemble. On tâtonne dans l’assiette, comme un retour à l’école. Ma toute première réaction a été de redécouvrir avec surprise et incrédulité la vraie saveur de certains légumes que j’étais persuadée connaître. Tout est plus savoureux. Ce qui fait que ces petits légumes disposés dans l’assiette en apparence anodins, deviennent un peu sacrés, un peu inconnus. On respecte encore plus chaque bouchée parce qu’on prend conscience que c’est rare d’en avoir de cette qualité là dans nos assiettes. Voilà ce que m’a fait la cuisine de Julie Rivière. Une retombée en enfance, à la période de l’aprentissage du palais. Et niveau audace, elle ose Mme Rivière! Une virtuose des associations de saveurs ! Sa spécialité, je trouve, c’est sa façon d’accommoder les agrumes, et l’agrume caramélisé avec le filet mignon… C’est tellement bon! Et ses pavlovas croquant à l’extérieur et fondant dedans!!! Avec la CHANTILLY AU YUZU nom d’un petit Jésus en culottes de velours!!! Des prix un peu plus élevés mais ça le mérite amplement ! Mention spéciale pour la rapidité du service. (Cependant je vous recommande d’y aller plutôt le midi, c’est un peu bruyant le soir.) Chapeau bas maestro! Photobomb miameuh : 

DANS LE NOIR

Le restaurant dénommé « Dans le noir » porte bien son nom! Ce restaurant propose une expérience troublante et délicieuse, savourer son repas dans le noir total. Si si c’est possible! Vous devrez vous laisser guider en file indienne jusqu’à votre place dans un premier temps, et une fois installés, c’est le personnel aveugle de l’équipe qui prend en charge la suite des opérations. Leur dextérité est parfaite soyez sans crainte! Au départ, personne n’ose parler, c’est drôle, c’est intimidant toute cette obscurité. Puis les gens commencent à chuchoter, et on sympatise souvent avec ses voisins de table, en riant de notre maladresse. La cuisine est très fine et le chef dresse les assiettes dans l’idée que l’on sente une progression de saveurs à mesure qu’on les explore. Ce qui est fou, c’est cette excitation créée par le fait qu’on ne sait pas sur quoi on va tomber. Pas de menu connu à l’avance, il faut juste signaler lors de la réservation les allergies éventuelles ou aliments indésirables. Il y a également un jeu de textures juxtaposées mais je n’en dirai pas plus car rien ne vaut de vivre l’expérience. Tout est décuplé car les sens ne sont distraits par aucun autre stimuli extérieur. Bref, le menu n’est pas à la portée de la bourse de tout le monde, mais il faut vivre ça au moins une fois ça vaut le coup. Pas de photo yummy du coup vous vous en doutez 😉 

LE NOLA

On change de destination culinaire, au Nola on débarque à La Nouvelle Orléans! Ambiance super chaleureuse, fauteuils en cuir, petit concert de piano jazzy un soir par semaine, l’équipe au service est très agréable et souriante, et les plats sont à se damner. La vraie cuisine cajun à Paris, c’est rare et franchement j’ai testé leur gumbo : ça vaut de l’or ! J’ai découvert le pain au charbon avec du beurre à la citronnelle… Un petit bout de paradis! Les vins proposés avec sont excellents. Et les cocktails sont très bons également au passage! Par contre mieux vaut réserver, c’est souvent blindé. Food selfie : 

LES PASSAGERS DE BEYROUTH

Bonjour cuisine Libanaise! Ce restau est super comfy, pas de chichi, on se sent à l’aise, parce que l’endroit est simple et le patron super accueillant! C’est parfait pour une soirée entre potes. On mange plus que bien, pour un prix plus que raisonnable, et ce qui est top c’est qu’il y  a possibilité de choisir un mezze pour deux, voire trois, voire quatre. Un mezze c’est quoi ? C’est une ribanbelle de plats typiques de la cuisine libanaise qu’on vous sert en deux ou trois services. Histoire d’avoir un bon aperçu de la richesse de la cuisine de la bas et de s’en mettre plein le nounours au passage. Pas trop de préférence, tout était ravissement des papilles, mais le oumous était vraiment vraiment bon.

Un exemple de mezze libanais, mes photos étaient moches vraiment.

LE TAMARIND

Le Tamarind c’est de la cuisine Thaïlandaise. Tout y est très bon et très frais, et ce qui est super intéressant, c’est qu’on nous demande avant à quel degré on souhaite mettre feu à sa bouche. Traduction: si le piment c’est vraiment pas votre truc, n’allez pas manger thaï. Si le piment c’est pas trop votre truc, choisissez l’option épicé à la française. Et si vous êtes un warrior avec un estomac en inox, choisissez l’option épicé comme au pays. Ça arrache clairement gueule, mais c’est tellement bon! J’étais pas vraiment dans mon assiette ce soir là donc je ne saurai pas vous recommander tel ou tel plat mais mes comparses se sont régalés avec une soupe Tom kakaï, ok ça s’écrit pas comme ça mais c’est un peu compliqué, et un Ho mok. Deux plats thaï traditionnels, quelque chose de typique! (Les vrais comprendront la référence haha 😉 )

Bref des photos en voilà nah :

LE GABRIELA

Encore un restaurant brésilien! Eh oui je sais, vous allez me dire que ça manque d’originalité, mais celui ci se démarque du Maloka, car il est davantage question de découvrir la vraie cuisine brésilienne tradionnelle et je vous le dis, allez y en ayant bien faim parce que c’est trèèèès copieux en plus d’être délicieux ! En plus les prix pratiqués sont plus que raisonnables, et on vous fait même une petite boîte doggy bag si votre bidon déclare forfait (n’hésitez pas à demander ils ont l’habitude 😉 ) Le lieu se veut plus chaleureux, très agréable car très coloré et vivant, et il est parfait pour un repas entre ami.e.s! Je tiens à dire que le patron est vraiment très sympathique et disponible, que ce soit pour expliquer la carte ou donner des anecdotes, ça c’est mon coup de coeur humain ! Je vous recommande « la feijoada » qui est le plat national, et aussi les assortiments de « bolinhos » en entrée à partager qui sont à tomber par terre! J’ai découvert cette super adresse grâce au youtuber « Florian On air » qui était allé manger là bas et ça m’a donné très envie je le remercie au passage ! Petit lien vers sa vidéo ici : https://youtu.be/HZXMzwSk9iw  (je vous recommande d’ailleurs ses autres vidéos qui sont tout aussi « salivaires »!) Quelques photos des plats : 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *