Taste Of Paris 2017

On se demande souvent quoi faire le Dimanche à Paris, pourtant ce ne sont pas les possibilités qui manquent, mais c’est toujours pareil, trop de choix tue le choix… Eh bien aujourd’hui, j’ai effectué une randonnée gustative au Grand Palais. Tous les ans depuis 2015, sous cette immense verrière mythique se réunissent les plus grands chefs français et producteurs émérites. Créé à Londres initialement, cet évènement s’appelle « Taste of Paris ». Et c’est du pur bonheur pour les gourmets/gourmands et les curieux. Pour ceux qui l’ont manqué, je vais vous donner un bref aperçu des petits bonheurs dénichés ça et là sur les stands, de quoi qui sait émoustiller vos papilles et peut être vous donner l’envie d’aller le découvrir par vous même l’année prochaine. Parce que ça se vit la gastronomie, avec tous les sens, s’il-vous-plaît !

Tout d’abord, on y va pour découvrir les plats cultes des chefs des plus grands restaurants étoilés parisiens, et avec une moyenne de trois plats proposés par enseigne, et vu les tarifs pratiqués, le plus dur est de choisir quoi goûter. Voici ma sélection, et laissez moi vous dire que je n’ai regretté aucune miette de ce que l’on m’a servi! 

MAISON ROSTAND

Chef: Nicolas BEAUMANN

Plat: Volaille glacée au vin jaune, canon d’agata farci aux morilles

La sauce est une merveille de délicatesse. On sent l’alcool sans que ce soit trop parfumé, ça reste très léger, et la cuisson de la volaille est une perfection, c’est moelleux ça fond en bouche. Le truc qui ressemble à un petit pâté à côté, c’est une coque faite de pomme de terre au beurre il m’a semblé, et à l’intérieure, il y a une garniture riche à base de morilles persillées et de… langue de boeuf!  J’ai rarement goûté une telle richesse dans les saveurs.

RESTAURANT THOUMIEUX

Chef: Sylvestre WAHID

Pas de photo pour ce plat car, petit bémol, la présentation manquait d’esthétisme. Mais voila à quoi il doit ressembler, dressé à l’assiette chez le maître. Et ça en jette.

Plat: Médaillon de homard grillé au Big Green Egg, pêche, verveine et curcuma.

L’ alliance de saveurs pêche et homard, c’est surprenant mais ça marche du tonnerre! C’est frais, un peu épicé, et ça ne masque en rien le goût du homard. Les émulsions sont plutôt à la mode ces derniers temps dans l’assiette, je ne suis pas toujours d’accord avec la texture particulière un peu mousseuse mais pour le coup, là ça passe très bien.

LE TOP CHEF 2017

Chef: Jérémie IZARN

Plat: Kube de Foie-Gras, fraises, estragon et rhubarbe en textures.

Ce met c’est le Kinder Surprise des adultes. Déjà le Foie-Gras, passé les deux minutes de culpabilité (oui le gavage des oies c’est le mal), quand il est de qualité, c’est le petit Jésus en culottes de velours il faut l’avouer. Ça se marie si merveilleusement bien avec tellement de choses de façon tellement unique que c’est impossible d’y résister. Franchement ce mec mérite d’avoir gagné l’émission. Je ne regarde pas, je ne connaissais pas du tout son style de cuisine, c’est lui qui nous a servi, souriant, très sympathique, simple et rien que cette recette rend honneur à son succès. On a un petit toast beurré grillé, avec des petites « bulles » toutes mignonnettes de mousse à la fraise et à l’estragon et quand tu coupes le foie-gras en dessous, c’est farci avec une sorte de compote délicieuse et acidulée à la fraise et à la rhubarbe. D’où l’histoire du Kinder Surprise. Surprenant ça l’est! Un délice! Peut être même ce que j’ai préféré parmi tout le reste. Ça se mange même sans pain ! Le mal, je vous le dis.

Et le dessert je l’ai pri aussi chez Monsieur pour le coup,

Plat: Comme une souche d’arbre, chocolat, pamplemousse, poivre de Timut et bois comestible.

Je fais partie de ces rares personnes qui ne raffolent pas du chocolat. Eh bien un deuxième bravo à Monsieur pour ce dessert, qui m’a fait découvrir (et apprécier) le chocolat sous un nouveau jour. C’est croquant à l’extérieur et moussu à l’intérieur et ça crépite sous la langue! Comme les bonbons têtes brulées mais en plus avec un goût boisé très pronnoncé, c’est complètement inédit comme sensation.

RESTAURANT LE MANDARIN ORIENTAL

Chef: Thierry MARX

Plat: Tomates de collection, déclinaison de fraises, Mozzarella Di Buffala, huile vanillée.

Il existe des centaines de variétés oubliées de nos légumes communs, et la tomate en est un parfait exemple. Ses déclinaisons sont ici très savoureuses avec un très léger goût vanillé qui une fois encore, surprend de façon très agréable.

Ce sera tout pour la cuisine des chefs! Passons maintenant aux producteurs et commerçants, ces artisans du goût sans qui rien ne serait possible. Voici un résumé de mes découvertes du jour. 

La Poutargue ou Boutargue. C’est un genre de saucisse sèche de mer. Ça a la texture du gingembre confit, et c’est très fort en bouche. C’est fait à base d’oeufs de poisson, et c’est très salé. Ça a vraiment une saveur marine. C’est très cher en raison de la surpêche des poissons.

L’Apollinaire. C’est une boisson alcoolisée vendue en Martinique. C’est un mélange de rhum et de champagne. C’est plutôt bon. D’ailleurs sur ce stand j’ai pu mangé un burger martiniquais, à base d’avocat, de tomates et de poisson gras fumé, tip top. Sans parler des bananes ( frites et caramélisées à l’huile) produites là-bas dont le goût est incomparable à celles de chez nous.

Un cocktail à base de Diplomatico (qui est un rhum vénézuélien), de Campari et de liqueur d’artichaut ! Un délice. (Cf photo plus bas)

Une saucisse sèche aux cèpes… J’en rêve encore la nuit… (cf photos plus bas)

Une sorte de gelée d’huile d’olive à servir en tapenade, assez surprenante.

Du sirop de basilic frais. Super idée! Il paraît qu’avec du vin blanc c’est délicieux. (Cf photo plus bas)

Des cookies hyper originaux fabriqués avec amour par Jean Hwang Carrant. Mojito/bière par exemple ou yuzu/violette. Très beaux et très bons. (Cf photos ci dessous)

C’est ici que j’arrête ma liste, j’espère vous avoir donné envie d’en découvrir davantage et je vous laisse avec quelques photos.

Les fameux cookies de Jean Hwang Carrant ♥

Moi et mon boyfriend au stand Badoit xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *